Newsletter Janvier 2021

admin - 7 Janvier 2021
Bernard Beaussier – 22 september 2020.
Retrouvez notre Newsletter Janvier 2021
Vous pouvez aussi voir cette actualité en : English - Newsletter January 2021

LES MOKARRAN WEEKS A L’ÉPREUVE DU CORONAVIRUS

Depuis 2020, la Mokarran Protection Society organise les Mokarran Weeks à Rangiroa. Ce sont des semaines de plongées intensives dédiées aux recherches scientifiques sur le grand requin marteau. Elles ont lieu pendant la période dite de haute intensité d’observation de cette espèce de décembre à mars. Pour les membres plongeurs bénévoles de l’association, ces Mokarran Weeks sont l’occasion de converger vers la passe de Tiputa depuis leurs résidences principales aux quatre coins de la planète.

Cette année 2021 est marquée par deux nouveautés.

D’une part, la Mokarran Protection Society programme sa première mission Mokarran Explorer à Tikehau. Cette Mokarran Explorer fait suite à la reconnaissance menée en juillet 2020 dans cette île voisine des Tuamotu et au suivi des observations mis en place depuis grâce à la généreuse contribution de nos amis moniteurs de plongée locaux : Loïc, Robert et Sébastien, que nous souhaitons remercier au passage. Elle vise à évaluer les éventuels allers et retours des mokarran entre les îles.

Tikehau

D’autre part, et c’est bien malheureux, ces Mokarran Weeks 2021 coïncident avec une deuxième vague de la pandémie du coronavirus. Le reconfinement en métropole impacte ainsi non seulement durement l’économie touristique de la Polynésie mais aussi les recherches scientifiques. Toute l’équipe de la Mokarran Protection Society est mobilisée pour maintenir son engagement écologique et économique en faveur du Fenua dans le respect des dispositions légales et sanitaires. Malgré les difficultés logistiques que cette situation entraîne, nous avons décidé de maintenir du mieux que nous pourrons ces Mokarran Weeks 2021 parce que, grâce à votre soutien, la planète de demain se sauve aujourd’hui.

PRÉSENCE DES MÂLES

Nombre d'observations

Au cours de la première édition des Mokarran Weeks 2020, le sexe des individus S.mokarran observés par l’association a pu être établi 83 fois sur un total de 135 observations, soit dans 61% des cas.

La statistique est sans appel : 100 % des individus qui ont pu être identifiés pendant cette campagne 2020 sont des femelles. La présence du grand requin marteau à Rangiroa sur cette période de l’année semblerait donc fondée sur un besoin inhérent au cycle de vie de l’espèce.

Les données que l’Observatoire des Requins de Polynésie collectées depuis 2013 et qui comportent des informations sur le sexe depuis 2016, corroborent ces résultats, puisque très peu de mâles, voire aucun, n’ont été observés les années précédentes sur les mois de haute intensité entre décembre et mars.

La ségrégation sexuelle par localisation géographique est une caractéristique commune à un certain nombre d’espèces de requins. Ce comportement peut résulter d'une compétition intra spécifique, de besoins saisonniers en matière d'habitat et de ressources alimentaires, ou de stratégies pré ou post-accouplement.

Un schéma similaire pourrait donc expliquer le comportement de ségrégation sexuelle observé sur la population de grands requins marteaux à Rangiroa. Nos travaux en ce sens vont donc se poursuivre au cours de cette saison 2021 afin de confirmer cette tendance et d’en identifier les causes.

À nous d’essayer d’éclaircir ce mystère !

MISSION MOKARRAN II

La 2e mission de terrain de la Mokarran Protection Society est en cours de lancement. Fort de la vingtaine de scientifiques et plongeurs bénévoles volontaires attendus pour l'occasion à Rangiroa, en provenance de France, de Tahiti et de Nouvelle-Calédonie, nous prévoyons d'effectuer environ 200 plongées OC et 40 jours de plongée CCR entre décembre 2020 et février 2021.

La bonne répartition des équipes au cours de trois cycles lunaires complets pourrait permettre de réaliser jusqu’à 55% d’observations en plus que lors de la mission Mokarran I.

Cette mission Mokarran II sera l’occasion d’élargir notre zone de recherche et de réaliser une expédition de reconnaissance sur Tikehau. Cet autre atoll des Tuamotu, qui est situé à 15 km de Rangiroa, se construit également une réputation de haut lieu d’observation du grand requin marteau dans son unique passe de Tuheiava. De nombreux pêcheurs locaux décrivent des observations de S. mokarran aux abords de leurs parcs à poissons, à l’intérieur du lagon. Des juvéniles auraient même été observés depuis la jetée du village par des passants, sans que l’espèce ne puisse être formellement identifiée.

La présence simultanée d’équipes sur Rangiroa et Tikehau au cours de périodes précises pourra permettre d’identifier des spécimens de manière synchronisée sur les deux atolls et de mettre en évidence de possibles connexions entre les deux passes.

La mission Mokarran II sera également l’occasion d’approfondir les zones de présence du S.mokarran sur Rangiroa et son lagon. Cette vaste mer intérieure reste un mystère puisqu’aucune observation de grands requins marteaux n’en a été rapportée, bien que des observations dans la passe aient prouvé que des individus s’y dirigent et en reviennent quotidiennement.

Outre cet élargissement de nos zones de recherches, l’effort d’identification dans la passe de Tiputa s’intensifiera afin d’établir une possible sédentarité saisonnière chez certains individus identifiés à nouveau cette saison. A cet effet, cinq nouvelles platines lasers ont été conçues sur mesure par Christian LUMBRERAS. Si ces platines, rendues plus légères grâce à l’utilisation d’aluminium et de polyacétal, présentent une maniabilité optimale, leur innovation majeure porte surtout sur le système grandement simplifié de fixation et de calibration des lasers. Plus précis que celui des anciennes platines, la parfaite symétrie des deux lasers est facilement obtenue et verrouillable, limitant ainsi les biais de mesures dans le temps. La définition supérieure des nouvelles GoPro© 8 acquises par la MPS, permettra une qualité d’image nettement améliorée pour faciliter les mesures de photogrammétrie laser et la photo-identification, afin d’augmenter le taux d’identification des requins mesurés qui était de 75% lors de la Mokarran I.

Nouvelles platines

Nouvelle génération de platines utilisées pour la mesure par photogrammétrie laser.

L’association remercie chaleureusement Christian LUMBRERAS pour la conception de ces nouvelles platines lasers. Ancien marin-pêcheur, ingénieur et constructeur autodidacte, il œuvre bénévolement à la conception d’outils appliqués à l’écologie marine.

LANCEMENT D’UNE GRANDE ENQUÊTE CITOYENNE

La Mokarran Protection Society va lancer très prochainement une enquête citoyenne à destination des habitants de Rangiroa puis des autres îles et atolls de Polynésie. Chaque participant pourra partager ses connaissances et observations sur le grand requin marteau.

Une telle enquête s’inscrit dans une démarche de science participative avec un double objectif.

D’une part, c’est l’occasion d’impliquer les habitants des Tuamotu dans la protection de l’environnement polynésien tout en présentant l’association, ses membres sur le terrain et ses actions.

C’est aussi une chance de prendre connaissance des données d’observation et de comportement sur S.mokarran auprès de populations qui vivent au plus près de ce requin, afin d’en améliorer notre compréhension et ainsi d’établir une stratégie efficace d’étude de l’espèce et des écosystèmes associés en Polynésie.

La MPS espère ainsi recueillir de nouvelles informations sur le comportement des individus et sur des sites stratégiques : nurseries, parcs à poissons, quais de pêche, etc.

Ces données sont précieuses pour orienter et concentrer les futures recherches scientifiques vers les zones les plus pertinentes aux moments idoines. Cette optimisation des ressources entraînera nous l’espérons l’acquisition de données inédites qui nous permettront d’œuvrer pour l’étude du grand requin marteau et l’équilibre biologique de nos lagons polynésiens.

Le questionnaire sera disponible en version papier ainsi qu’en version numérique sur le site mokarran.org. Après trois semaines d’enquête, deux réunions seront organisées afin de présenter les résultats aux habitants de Rangiroa puis en numérique sur la Polynésie.

Le mot du président

Le mot du président

C’est avec une joie particulière que je prends la plume en cette fin d’année 2020 qui nous aura probablement tous et toutes durement éprouvés.

Parce que c’est tout d’abord l’occasion pour moi de vous souhaiter de tout mon cœur de bonnes fêtes. Où que vous soyez, j’espère que ce mois de décembre vous permettra de vous ressourcer et de partager des moments agréables et réconfortants avec vos proches et ceux qui vous sont chers, dans le respect des recommandations sanitaires.

C’est aussi l’opportunité de vous assurer de notre engagement continu et croissant dans l’étude et la protection du grand requin marteau. Ceux et celles d’entre vous qui sont parents le savent bien, cette belle mission ne s’arrête pas à l’accouchement ; elle ne fait que commencer. La Mokarran Protection Society a vu le jour le 5 juillet 2019 et nous voilà, un an et demi après, à la deuxième mission Mokarran II, à la première Mokarran Explorer, forts désormais du soutien de deux partenaires, Blancpain et la Banque de Tahiti.

Jack London, écrivain et naturaliste américain, aurait rapporté un proverbe polynésien selon lequel le corail croît, le cocotier pousse, et l'homme s'en va. Notre ambition est bien au contraire de rester et d’inscrire notre action scientifique, écologique et participative dans la durée.

Grâce à vous, qui que vous soyez et où que vous nous lisiez, plongeurs ou moniteurs, plaisanciers, touristes, résidents, scientifiques ou simples amoureux de la mer et de la nature, soyez certains que nous essayons de tout cœur et de toutes nos forces, de nous donner les moyens de mieux connaître et protéger le S.mokarran, dont certains individus pourraient atteindre jusqu’à cinquante ans d’espérance de vie. Je vous souhaite à vous tous, comme à lui, une longue vie et une belle année 2021. Merci !

Jean-Marie Jeandel

S'inscrire à notre newsletter